Formation d’auxiliaire ambulancier

Dans une ambulance, il y a l’ambulancier diplômé et son bras droit, l’auxiliaire ambulancier. Tout comme l’ambulancier, il s’assure de l’état de santé du patient et de son confort à bord du véhicule qui le transporte.

 

 

assitant-ambulancier

 

 

Fiche métier

Comme son nom l’indique, l’auxiliaire ambulancier est celui qui assiste l’ambulancier diplômé. Il se charge principalement de transporter correctement le patient jusqu’au véhicule notamment à l’aide d’un brancard. Une fois à bord, il veille également à ce que le patient soit le plus à l’aise jusqu’à destination.

Il est possible que l’auxiliaire ambulancier exerce seul sa fonction, mais uniquement à bord d’un VSL ou véhicule sanitaire léger. Il sert à transporter des personnes mobiles et non dépendantes, en position assise. S’il transporte des personnes couchées, il doit être sous la responsabilité d’un ambulancier diplômé.

 

 

Les qualités nécessaires pour devenir auxiliaire ambulancier

Tout comme l’ambulancier, il doit avoir les mêmes qualités, c’est-à-dire calme et dynamique à la fois puisqu’il est souvent confronté à des situations d’urgence. Il doit également savoir écouter son patient pour transmettre toutes les informations médicales recueillies au médecin qui prendra ensuite le patient en charge.

 

 

Formation et écoles

Étant donné que l’auxiliaire ambulancier conduit une ambulance, il doit avoir un permis B avec une mention spécifique délivrée par la Préfecture qui est « conduite en ambulance » à la suite d’un examen médical. Pour accéder à ce métier, il faut également avoir suivi une formation spécifique assurée par les instituts de formation d’ambulanciers qui dure 70 heures.

L’auxiliaire ambulancier doit aussi être titulaire de l’AFGSU ou Attestation de formation aux gestes et soins d’urgence. Celle-ci est délivrée par les centres d’enseignement de soins d’urgence (Cesu) rattachés au SAMU. Enfin, il faut être déclaré apte à l’issue d’une visite médicale et être à jour dans ses vaccinations.

 

 

Rémunération

En début de carrière, l’auxiliaire ambulancier gagne le SMIC tout simplement. Étant donné que les évolutions de poste sont limitées, il est plutôt conseillé de se tourner vers le poste d’ambulancier, qui lui, touche à partir de 1425 € pour un débutant dans le secteur public. Quoi qu’il en soit, la rémunération peut atteindre jusqu’à 2000 € en fonction de son grade et de son échelon.

Partager cette fiche: Facebook Twitter Pinterest Google Plus RSS Email

Formations et métiers similaires