Formation de maître d’hôtel

Malgré son appellation, un maître d’hôtel ne travaille pas forcément dans un hôtel, mais peu également faire partie de l’effectif dans des grands restaurants. Ce métier se focalise sur l’accueil des clients et leur satisfaction par l’organisation de tout le personnel et de toutes les activités au sein de l’établissement.

 

photographie d'une salle où officie un maitre d'hotel

 

Fiche métier

Le maître d’hôtel est le supérieur hiérarchique de l’ensemble du personnel d’un grand restaurant, après le directeur ou le propriétaire. Il s’occupe du recrutement des serveurs, des commis, des chefs de rang, assure les formations nécessaires à leur intégration dans l’équipe et les supervise tout au long des services. Il peut également participer à la gestion ou promotion du restaurant et sert d’intermédiaire entre tous les corps de métier dans l’établissement.

Sa principale mission est d’accueillir les clients à l’entrée puis de les rediriger vers une table selon le nombre de places demandées. En remettant le menu et en prenant les commandes, il peut s’appliquer à créer une ambiance conviviale en suggérant généralement le vin approprié aux plats choisis. Il va ensuite apporter la commande au chef de rang, tout en veillant à son exécution.

Durant les services, le maître d’hôtel passe de table en table pour s’enquérir de la satisfaction des clients (ou éventuellement relever les remarques). Il pourra notamment participer aux services en réalisant des flambages, ou en découpant la viande par exemple. Après cela, il va diriger son équipe afin de remettre la salle en ordre pour le service suivant.

 

Les qualités nécessaires pour devenir maître d’hôtel

Bien qu’elle représente un plus pour ce métier, les connaissances en cuisine est loin d’être la principale qualité requise. Le poste de maître d’hôtel est avant tout un métier qui demande une grande capacité physique du fait de fréquents déplacements, et va-et-vient. Les horaires d’activité ne sont pas toujours réguliers, certains travaillent de nuit quand d’autres travaillent le jour, en fonction du planning instauré par l’établissement.

L’élément le plus important parmi les qualités requises est évidemment le sens du contact humain, qui combine courtoisie, aisance relationnelle, écoute du client, empathie et attitude commerciale. Cela demande aussi de la diplomatie, de la dextérité, d’une connaissance en langues étrangères, ainsi qu’une résistance psychologique contre la pression.

Enfin, en tant que « chef d’orchestre » dans le restaurant, le maître d’hôtel doit disposer d’une forte capacité de commandement, d’encadrement, d’organisation pour mieux se faire entendre et comprendre par son équipe.

 

Formation et écoles

Pour exercer la fonction de maître d’hôtel, l’idéal est d’être titulaire d’un diplôme équivalent au bac+2 comme le BTS hôtellerie-restauration, option art culinaire, art de la table et du service; option mercatique et gestion hôtelière. Néanmoins, il est possible d’accéder à ce métier avec un diplôme de niveau bac comme le :

  • Bac pro commercialisation et services en restauration
  • Bac techno hôtellerie

Dans les deux cas, la formation devra être complétée par quelques mois d’apprentissage sur le terrain.

 

Rémunération

Un maître d’hôtel touche une rémunération mensuelle allant de 1600 à 2600 € par mois, un salaire qui dépend de la catégorie et de la taille de l’établissement.

Partager cette fiche: Facebook Twitter Pinterest Google Plus RSS Email

Formations et métiers similaires